Rechercher
  • Zambeze

Synthèse précautionneuse

J'ai toujours plusieurs romans en attente. De quoi ? De temps essentiellement, mais parfois aussi de colle ou de liens si vous préférez. Je vais prendre 2 exemples : Anno Mundi et Evinia.


- Anno Mundi : une uchronie sur le monde à la fin du XIXe siècle façon steampunk avec un décalage dû à un non-saccage de Constantinople en 1204 (mon premier titre était L'erreur des Croisés). Donc une remise en question de l'évolution du monde politique, économique sur un fond philosophique. L'histoire raconte la quête d'une jeune étudiante pour rapporter des nouveautés scientifiques en occident alors que Constantinople s'endort peu à peu sous l'influence néfaste des "iconoclastes" et des intérêts géopolitiques d'autres puissances. Le roman est commencé et Ilmya (l'héroïne) s'amuse bien dans un monde qu'elle découvre peu à peu. Partagée entre passion et réflexion épistémologique, elle va remettre en question notre vision trop progressiste et incontrôlée de la croissance. Je parlerai donc aussi du principe de précaution que je veux défendre en jouant avec les innovations décrites dans l'histoire.


- Evinia : une trilogie en cours de rédaction. Beaucoup de documentation nécessaire car le sujet aborde le futur (il s'agit de science-fiction) concernant le rapport entre humain et intelligence artificielle. L'histoire raconte l'évolution d'unen société où les robots et andrpïdes prennent une place grandissante (titre: Vérité couleur verte ou Bienvenue). Le second tome oppose androïde et humains augmentés (titre : Les enfants d'Evinia) et le troisième reprend le concept de nouvelle forme de vie androïde (titre : Convergence). Dans cette trilogie, le principe de précation sera aussi mis à l'honneur.

Pourquoi parler du principe de précaution ? Parce qu'il est en cause - par son absence - dans la crise (ou catastrophe) sanitaire du Covid19. Ce principe a été réjeté trop facilement au nom de l'innovation, de la croissance et du progrès. La crise est donc plus politique que sanitaire, car ce sont des choix politiques qui causent problème.



Je vous donne rendez-vous en 2021 pour un des premiers tomes de la trilogie Evinia.

(Photo MJ des Calanques mars 2015)



2 vues

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com