Rechercher
  • Zambeze

C'est le titre du roman dont je reprends l'écriture ces jours-ci. Scénario débuté en août 2018, avec pas mal de documentation nécessaire que j'ai peu à peu rassemblée. Je ne sais pas encore si ce sera un roman court ou plus long. J'aurais la surprise au fil des pages.


Le thème ? En 1450, une famille de teinturiers de la région d'Amiens déménage et va parcourir la France de haut en bas pour s'installer à Réalmont, en dessous d'Albi. Un long voyage dans la France médiévale entre la Picardie et l'Albigeois. Une aventure, des paysages, des monuments et beaucoup de marche pour Fuscien, Isabelle et leur fils Luc, avec le chien Bigou et l'ânesse Voyette.

Pourquoi Bleu ? Bleu comme le ciel entre mai et août de cette année-là, et surtout bleu comme la teinture bleue tirée d'Isatis tinctoria, dont Fuscien s'est fait la spécialité. Le Bleu d'Amiens est le même que le Bleu pastel qu'il va retrouver et développer dans son nouveau pays où il est attendu. À cette époque, le bleu d'Amiens devenait moins rentable et celui du sud prenait son essor. La guerre de cent ans arrivait à sa fin.

La couleur bleu renait depuis quelques années aussi bien vers Amiens que dans le pays de Cocagne (entre Toulouse, Albi et Carcassonne). Colbert avait défini treize nuances de bleu dans son Instruction de 1667 fixant des tarifs douaniers et protégeant la qualité du pastel français.


  • Zambeze

Pour une fois que ce n'est pas moi qui suis appelé par mon héroïne, j'en profite. Donc aujourd'hui, c'est moi qui la préviens gentiment.

— Salut, Ellen. Prépare ta valise, tu vas partir en voyage pour la suite de tes aventures.

— Ah bon ! Je me reposais un peu après les tribulations du tome 8 (Umami). J'ai été pas mal secouée, mais je garde de bons souvenirs. Alors on repart déjà ?

— Exact, ma chère. Le tome 7 est en relecture finale, Soleil blanc aussi et Évinia sera terminé pour le début du printemps. Je prépare donc mes futurs scénarios.

— En général tu ne me demandes pas mon avis, tu me balances dans la fosse aux lions et à moi de me débrouiller...

— Tu ne veux pas savoir ?

— Si bien sûr ! Tu m'envoies où ?

— Un petit tour en Afrique, il y a pas mal de trafics médicamenteux et tu n'y étais jamais (épisode Ubuntu). Après je prévois quelques expertises sur la route de la soie au Turkmenistan (Silk Road 2,0), avant de faire un séjour à Paris (Haxo).

— Paris, je veux bien, pour le reste tu as dû prévoir un circuit un peu pourri je suppose ?

— Ce n'est pas du tourisme, même à Paris.

— Tout ça va durer 2 à 3 ans ?

— Ubuntu est débuté depuis novembre 2017. Donc le temps passe, mais on va tenir la barre.



  • Zambeze

Pharmakon Jazz Tango, toujours. Mes héroïnes se joignent à moi pour vous souhaiter une bonne année qui sera celle de nouvelles découvertes auxquelles on s'adaptera. De quoi développer sa curiosité !

— Tu sais, moi, je sais m'adapter ! Avec tout ce que tu me fais faire !

— Oui, ma chère Ellen, mais tu ne vas pas t'en plaindre ! Tu voyages, tu découvres des intrigues, tu les résous, enfin presque. Tu vis !

— Restons positifs, je suis d'accord, mais tes voyages ne sont pas de tout repos et heureusement que je suis de bonne composition.

— C'était ce que nous avions prévu. Tu es épicurienne, intelligente et curieuse. Tu mets, malgré toi, ton nez dans des affaires louches. Tu ne vas renier tes aventures ?

— Non, tu en publies cette année ?

— Deux livres si tout va bien : Empreintes et jeux d'ombre avec tes aventures en Turquie et ton séjour à la CIA et enfin Umami avec tes déboires en Chine et avec ton amie Mei.

— Tu as ressorti mon parcours à Ankara ? Faut dire qu'il faut être conne pour tomber en plein coup d'état raté (juillet 2016). Et tu as raconté tous mes déboires avec Mei et Choi ?

— Oui, avec tous les détails.

— Les lecteurs vont s'amuser !

— Alors on continue ?

— Bien sûr ! J'ai un nouveau titre pour toi : Silk Road 2.0. Mais c'est pour une autre année.


09 RiverEnya
00:00 / 03:12