© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

SEXE ET GENRE

Tous mes romans mettent en scène des héros (peu en fait) et des héroïnes (surtout). Elles sont souvent jeunes, et il est logique de se poser la question de leurs relations avec les autres, donc de leurs relations sexuelles.

Il n' y aurait pas d'histoires sans cet aspect des choses et encore moins de conflits éthiques et autant de dilemmes et de questionnements pour les personnages. Et il faut avouer que de nombreuses aventures et réflexions sont basées sur la nature et l'intensité de ces relations.

Je vous propose donc une analyse, non pas par livre, mais globale en prenant des exemples à droite et à gauche par type de relation (ce qui sera plus démonstratif et plus amusant).

Je vais me focaliser sur les pesonnages principaux ou ceux qui les entourent.

Les hétéros classiques

On pourrait citer Louise (Louise et Adrien) bien sage au premier abord mais émancipée et sinon libertine, assez entreprenante avec Mathieu.

Il faut citer Steve, le mari d'Ellen, toujours présent et rassurant pour conforter sa compagne et répondre à ses désirs parfois assez excentriques (Antisens, épisode 10 : -Maintenant, mets toi à genoux et lèche moi les pieds ! - Mais ça n'a pas de sens ! dit Steve en souriant. - Un peu plus haut les bisous s'il te plait !). Ellen semble un peu possessive à ce niveau même si l'on ne retrouve ce caractère que rarement : (Antisens, épisode 10 : - Lara est très sexy en randonneuse ! - Tu veux que je te coupe la tête ? dit Ellen. - Non, ma chérie, mais j'ai des yeux et je m'en sers ! - Un cerveau aussi, j'espère !)

Les gays et lesbiennes.

Marc est le premier personnage gay qui apparait dès le premier épisode de PJT (mais pas dans la nouvelle qui a donné son nom à la série). Il est donc un élément central de Poupée noire pour petite blanche puisqu'il va eduquer Ellen et lui faire adopter sa philosophie épicurienne (voir dossier dans Jungle). Son influence sur Ellen est donc primordiale pour comprendre la suite de la série.

Le second personnage homosexuel important de la série PJT est Hisako. C'est un personnage très particulier car rare dans le milieu yakusa japonais qui est plutôt masochiste. Elle est très cultivée et elle flashe assez vite sur Ellen (Karada, épisode 4) au marché des esclaves de Palau Malawali puis chez elle à Hong Kong où elle impose une séance de Shibari avec un maître. C'est toute une découverte pour Ellen qui ne rejettera pas cette expérience très particulière où elle comprend les sentiments d'Hisako. La suite des relations entre Hisako et Ellen sont une série de jeux où l'une domine l'autre tour à tour (Umami, épisode 15 : - Vous voulez qu'on passe la nuit ensemble ? - Que veux-tu faire de plus ou de moins ?). Hisako tient beaucoup à Ellen et à sa liberté et elle fait tout pour la protéger (Umami, épisode 15 : - Non, Ellen. Le plaisir, tu m'en as donné, et je préfère te savoir libre et te rencontrer de temps en temps. - Un contrat annuel d'entretien sexuel ? C'est ça ce que vous souhaitez ?).

Le troisième personnage homosexuel, mais non encore déclaré, est Mendoza. C'est un mafieux corrompu qui opère surtout au Panama dans différents trafics médicamenteux ou de stupéfiants dont la tête ne revient pas à Ellen (Oxidado, épisode 11 : un mélange d'homme politique, d'homme d'affaires, à la fois très bourgeois et très ouvert aux actualités internationales. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il me paraisait bizarre, ou malhonnête, mais sa tête ne me revenait pas.). Steve et elle en feront les frais avant d'être secourus par Wendy. Ellen retrouve Mendoza dans l'épisode 12 (Cotton candy) où il montre sa gêne et son mépris vis à vis de la gente féminine (Janet me poussa jusque vers Mendoza. Il sourit me fixant de son regard salace. Il me donnait la nausée. - Ellen ! Quelle bonne surprise de vous revoir ! Je restai de marbre , clignant des yeux sous la lumière du soleil. - Regardez, Messieurs, voilà sûrement mon ennemie la plus charmante. N'est-elle pas agréable à regarder ? ) . Mendoza va s'en débarrasser en lui faisant faire la mule entre Panama et Miami (Cotton candy, épisode 12 : - Vous voulez la libérer ? - Oui, mais pas simplement. On va faire en sorte qu'elle se rappelle de nous et qu'elle nous laisse tranquilles à l'avenir. Elle réfléchira avant de recommencer à jouer les emmerdeuses.).

Sortons de Pharmakon Jazz Tango pour voir les autres romans.

Un personnage est caractéristique : celui de Julia dans Celle qui n'était pas assez noire. Un peu prédatrice puiqu'elle n'hésite pas à se servir d'Angie pour défendre ses intérêts et elle laisse sa protégée aux mains des géôliers espagnols, quitte à la secourir avant son exécution. Elle a sûrement fait une erreur qu'elle ne reconnait pas en tant que dominante sur Angie. Le sort se retourne contre elle à la fin lorsqu'elle reçoit la lettre finale d'Angie lui décrivant la fin de sa quête, son émancipation et sa vie de couple avec Jim. Elle fuira sa mise de côté par un suicide.

Les bisexuel(s-les).

A commencer par Ellen, bien sûr. Mais aussi dans d'autres romans comme nous allons voir.

Le cas d'Ellen est particulier car elle est restée longtemps (si l'on peut dire) hétérosexuelle. Steve est son deuxième amant (on peut aussi ajouter José dans Poupée noire pour petite fille blanche). Ellen a adopté la philosophie épicurienne de Marc, faisant du plaisir un cadeau qu'il n'est pas besoin de rechercher (au contraire de l'hédonisme) et que l'on prend lorsqu'il est présent.

Ellen a un peu perverti ce principe pour en faire une base de vie en ce qui la concerne (Episode 5, Ballet russe : - Je lui explique mon projet. - Il en rigole et me fait remarquer que chez les épicuriens, le plaisir sexuel n'est pas essentiel, mais secondaire. - Qu'est-ce que tu en sais ? Et puis, on est jamais quelque chose à 100%. Il ya toujours des dérogations ou des exceptions qui confirment la règle.

Et ça, c'est mon exception !).

Elle va rencontrer Kristen qui va la briefer un peu lui donnant des conseils qui valent ce que l'on veut (Episode 2 : Frissons à Chicago : - Tu es amoureuse du keuf et tu ne sais plus s'il faut y aller ou pas. Parce que tu es entière et pour toi c'est tout ou rien. - Oui et non, j'ai envie de lui physiquement parlant, mais je voudrais faire ma vie avec lui aussi. - Oh là ! Mélange pas tout. Si tu veux vivre et partager, c'est le plus important. Le reste c'est autre chose. Tes pulsions de la fesse, tu les satisfais comme tu veux et avec qui tu veux. Mais avec lui aussi, ça évite des drames.).

Ellen se marie avec Steve et va vivre une aventure en Birmanie qui va la changer. Obligée à avoir une relation homosexuelle avec la responsable du camp où elle doit travailler, Ellen arrive à s'échapper avec Kyi, qui est homosexuelle sans ambiguïté (épisode 4 : Karada : - Je commence à connaitre ma nouvelle gardienne, sympathique, têtué et assez libertine.). Kyi va s'opposer à Win Nyunt la responsable du camp, puis à Hisako, tentant à sa façon de s'attirer la sympathie d'Ellen.Elle va y réussir, jusqu'à la fuite des deux femmes et leur refuge à Bangkok. Kyi essaiera même de séduire Steve (épisode 4, Karada : - Steve ! Tu veux baiser avec moi ? J'ai besoin d'une expérience hétéro V, il parait que tu te débrouilles bien ! - Je ne t'ai pas dit ça ! Steve ! Elle te raconte des histoires pour coucher avec toi ! - Vous allez bien toutes les deux ? dit Steve en ressortant de la salle de bain. Il nous regarde en nous prenant pour deux nymphomanes demeurées.).

Dans l'épisode suivant (épisode 5 : Ballet russe), Hisako réapparait et retrouve rapidement Ellen qui veut l'éviter.

L'opposition entre Kyi et Hisako sera maximale dans l'épisode 6 (La quête). Hisako va utiliser l'amitié d'Ellen pour Kyi pour l'obliger à venir chez elle et se soumettre à ses volontés. L'histoire est très particulière entre l'amour de Kyi pour Ellen, le désir d'Hisako et l'ambivalence d'Ellen qui va se révéler peu à peu (épisode 6, La quête : - Je viens de faire un voyage intérieur extraordinaire, en milieu clos et au fond de moi-même. J'ai découvert des émotions et des réactions que je ne m'imaginais pas.). Kyi réussira à obtenir sa nuit avec Ellen, puis elle rencontrera un ami japonais.

L'aventure mouvementée d'Ellen avec Jaya va aussi la marquer. les deux femmes sont accusées d'homosexualité à Oman, puis une fois libérées, Jaya questionne sa "grande soeur" Ellen obligée de faire son éducation (épisode 9, Bleu nuit : - Alors, cette question ? - Dis-moi, tu as eu des relations avec une autre femme ? - Disons que oui, pas volontairement dans un cas, mais de façon partagée dans le second. - Mais c'est contre nature ?  Je ne pus m'empêcher de rire. - De quelle nature parles-tu ? La vraie nature est très diversifiée, encore plus que tu ne penses !). La scène se termine sur une ambiguïté : "Jaya se leva et retourna dans sa chambre. Je la vis de dos, marcher pieds nus en se dirigeant vers sa chambre avec juste sa chemise de nuit verte.Une démarche à la fois fière, racée et un très joli corps. Je me donnais une petite claque sur la joue en rigolant et en pensant à ses questions."

L'épisode 10 sera plus dur pour Ellen qui va connaître Dambi, une jeune coréenne du nord qui tombe amoureuse d'elle et qui va faire les frais des circonstances locales malheureuses. Un amour avorté qui va se finir avec le décès de la jeune fille qui voulait s'échapper avec Ellen.

Ellen rencontrera Aïni, jeune réfugiée rohingya, avec qui elle s'échappera du camp de l'île de Ko Tuang. Pas de relation véritable mais des doutes pour Ellen sur le comportement de sa jeune protégée. Episode 13, Toi ma soeur qui me ressemble : "Mais je la soupçonnais de profiter de la situation pour me caresser. Je n'ai jamais su qui m'avait touché ce soir là au cours du bizutage, et surtout qui m'avait fait lubrifier et avait remporté le gros lot, mais Aïni faisait partie des candidates, aussi ingénue que je la supposais être jusque là." A la fin de l'épisode, Ellen provoque son ami Wendy qui veut restreindre ses déplacements. " Tu vois, je suis raisonnable, dit Ellen en retirant sa serviette de bain  devant son lit. - Tu dors toute nue ? - Oh oui !, C'est bon dans des draps frais ! Et puis tu seras à côté de moi ! dit Ellen. - N'y compte pas trop ! Allez, au lit ! Ellen se coucha et se glissa sous les draps en les remontant jusqu'au cou. - Maman va me border ? - Tais-toi et donne-moi ta main ! Ellen tendit son poignet droit que Wendy enferma dans la menotte déjà utilisée. Elle fixa l'autre anneau à une barre de bois du lit."

Mais Wendy n'a pas de sentiment autre qu'amical pour Ellen.

Ellen a parfois des réactions sensuelles bizarres. dasn l'épisode 14, Le dragon rampant, il rencontre le docteur Sin qui fait grande impression. "Une fois devant lui, il tendit la main et saisit mon épaule droite. Une empoignade qui me fit frisonner quand il me tourna pour montrer mon tatouage aux autres personnes présentes. - Vous n'aviez pas remarqué ça ? dit-il." et plus loin : " Il me tourna face à lui et me toisa de haut en bas, visualisant ma nudité comme un explorateur inspecte un monument remarquable. - Tu es une fille de Ravi ? - Oui ! lâchai-je en trouvant ma gorge particulièrement sèche. - Il sait choisir ses filles, reprit-il en prenant une grande respiration.".

Ellen rencontre encore une autre fille qui va la surprendre. Le contexte est particulier parce qu'Ellen est en captivité avec une jeune chinoise du nom de Mei. Elles sont toutes deux exploitées par Choi, qui réapparait ici après ses déboires en Corée du Nord dont Ellen a déjà fait les frais. Mei devant être punie pour une bêtise, Choi veut la frapper mais Ellen s'oppose à Choi en l'empêchant d'agir. La sanction est immédiate puisqu'Ellen et Mei sont attachées ensemble face à face les bras en croix liés à un bambou qui semble les crucifier. Malgré le fouet, les femmes se soutiennent et Mei ne se contente plus de regarder le visage de sa compagne. Elle l'embrasse amoureusement le temps de la punition. Ce passage fait partie de l'épisode 18, Les filles de Sin.

Ellen est-elle infidèle ? Non, car il n'y a aucun rapport entre la fidelité et la recherche de plaisirs extériruers tels qu'Ellen en a avec ses rencontres, notamment homosexuelles. Sa fidelité, elle la montre dans Le dragon rampant (épisode 14) car elle refuse de laisser son mari seul et qu'elle va tout faire pour aller le rechercher dans le Triangle d'or.

Dans UGA 32, les relations homme-femme ont changé. Cathia bénéficie d'une situation égalitaire avec son ami mais ocille ses relations entre Akina, Camilla et Evan. Cathia va évoluer peu à peu : "je ne suis pas femme parce que je peux porter un enfant, et que je ne suis pas obligée de porter un enfant parce que je suis femme."

Juliette est un cas particulier (encore un !). Non seulement bisexuelle mais aussi différente des autres. Ses aventures avec Marie Jo rythme sa petite vie de parisienne un peu bohème (Natale : Elle, plus jolie que moi, fine et harmonieuse, qui était là pour moi, et que je ne méritais pas. Un sentiment bizarre, qui me gênait, comme si elle s'était donnée pour me faire plaisir. Et bon sang, qu'elle me plaisait ! Elle me faisait envie, là, recouverte à moitié avec le drap chiffonné, j'avais une envie de capturer son énergie, son insouciance, sa supériorité et sa beauté physique.). Mais elle rencontrera Natale après une aventure policière.

Parlons de Angèle, Angie pour les intimes. Personnage historique car ayant vécue entre 1720 et 1798 dans les Caraïbes puis en Virginie. Une ancêtre d'Ellen, c'est tout dire. Jeune femme insouciante, émancipée, mais de couleur de peau trop suspecte pour l'époque ce qui va la faire passer pour une octavonne (1 huitième de sang noir). Elle séduira François, puis tombera sur Julia (voir plus haut) et lui pardonnera sa trahison. Amoureuse ensuite de Diego, elle en sera séparée par des chasseurs de prime. Elle poursuivra la quête de son père (pour le tuer) à La Nouvelle Orléans où elle travaille comme prostituée avant de retrouver JIm, son amour de jeunesse.

Les cas particuliers

Quelques personnages sont à noter car leur vie sexuelle reste inconnue, malgré l'importance de leur influence sur Ellen surtout.

Wendy, militaire d'origine apache, discrète et efficace, mais assez introvertie.

La meilleure amie d'Ellen est peut être Emiko. Elle ne la voit pas souvent mais leur complicité est totale. Elles se sont connues dans l'épisode 4 (Karada) et Emiko a enseigné la méditation à Ellen. Emiko est une femme top modèle japonaise qu'Ellen admire et elles se croisent de temps en temps, notamment dans Umami, lorsque Hisako a l'idée d'organiser une séance de Shibari  en commun pour les deux amies dans Umami, épisode 17 : "Un souvenir merveilleux que j'avais partagé avec mon amie et elle s'était confiée à moi pour exprimer des impressions identiques. C'est moi qui l'avait entrainée dans ce jeu et elle avait accepté, traduisant la confiance d'une amie véritable.".

A suivre...