Rechercher
  • Zambeze

Galerie de portraits

Ce n'est pas la première fois que je me pose la question, mais jusqu'à présent, j'avais évité de trop approfondir le sujet, le jugeant encore trop théorique. Pourtant les chiffres impressionnent : si je compte le nombre de personnages féminins dans mes romans, j'arrive à environ 32 portraits, qui se révèlent plus ou moins présents ou récurrents selon les histoires. Il faut déjà trouver des prénoms bien différents pour que le lecteur ne les confonde pas (cela n'est pas trop difficile, bien que demandant un peu de précision). Le plus délicat est de définir un caractère pour chaque personnage : gentil, méchant (si le côté binaire peut paraitre vraisemblable), drôle, triste, bête, intelligent....Cela se complique encore avec les personnages dont les apparitions répétées dans le temps nécessitent logiquement de faire évoluer la personnalité. Vous allez me dire que c'est le travail ou le plaisir de l'écrivain que de réaliser cette recherche psychanalytique.

Alors il y a aussi de quoi s'amuser en listant les points de caractère, leur évolution, les futurs comportements...


Prenons un exemple : Ellen de la saga Pharmakon Jazz Tango.

J'en suis au 19ème épisode avec elle. Ou 19ème consultation psychanalytique car le personnage a bien évolué. Entre l'étudiante de fin d'études, émancipée mais inexpérimentée, et la femme mère de trois enfants (cf 20e épisode), inoxydable et toujours un peu naïve, il y a eu du chemin et surtout des traits de personnalité stables qui fabriquent le personnage et auquel le lecteur s'accroche (du moins je pense). Elle est épicurienne, tolérante, intelligente, impulsive parfois, jamais blasée et toujours un peu candide.


Toute la difficulté est de faire retrouver ces traits de caractère au fil des lectures, de les faire évoluer selon les expériences et les rencontres du personnage. Je devrais m'amuser à lister ces caractères dans une galerie des portraits à mettre dans ma jungle. Je le ferai dès que j'aurais un peu de temps...


Là je m'attends à un appel de mon héroïne (Ellen) qui va encore me chanter Ramona (expression qui équivaut à enguirlander, au moins dans ce sens-là). Donc pour la suite, voir le nouvel épisode des Râleuses dans la jungle.


Troupe d'oies sur le plateau des Bolavens au Laos.

2 vues

Posts récents

Voir tout

À quoi tu penses ?

- Coucou ! Comment tu vas ? - Ah ! C'est toi, Ellen ? - Ben oui, toujours prête à discuter et à stimuler ! Il est vrai que je ne bouge pas beaucoup ces derniers temps ! - Il est difficile de faire des

Quadrophenia

Titre compliqué qui évoque à la fois un titre musical (et instrumental) des Who tiré de leur album éponyme. Compliqué car il évoque quatre aspects. Ce qui le cas posé en ce moment car je dois répartir

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com